Coordination régionale des Permanences d'Accès aux Soins de Santé de la Nouvelle-Aquitaine

Accueil - Accès aux soins et aux droits - Accompagnement - Prévention – Orientation

Qui est concerné

Toutes personnes rencontrant des difficultés sociales compromettant son accès aux soins peut se présenter à la PASS afin de bénéficier d’une consultation médicale et d’une évaluation sociale.

La circulaire du 18 juin 2013 précise que : « C’est un patient en situation de précarité qui a besoin de soins externes et qui ne peut y accéder :

  •  en raison de l’absence d’une couverture sociale ou de son incomplétude ;
  •  pour d’autres raisons d’ordre social : patient désocialisé, ayant des difficultés à s’orienter, devant être accompagné dans son parcours de soins. »

Il est donc important de noter que l’absence de couverture sociale ou son incomplétude ne peut être le seul critère d’accès à la PASS.

Au niveau Régional, un travail conjoint ARS et Coordination des PASS a permis d’établir des critères plus précis permettant d’harmoniser les pratiques des professionnels. Ainsi, l’absence de couverture sociale ou son incomplète mais également la précarité financière ou de logement, l’isolement social et la barrière linguistique ont été retenus.

Un diagramme reprenant les critères est consultable dans la rubrique Documents et outils pratiques : documents utiles:diagramme de répérage des patients PASS.

Il est important de noter que les profils des patients accueillis varient en fonction des caractéristiques des territoires. En zone urbaine, les PASS rencontrent majoritairement des hommes de 25 à 59 ans désocialisés et également des personnes migrantes présentant des situations administratives diverses (demandeurs d’asile, en situation irrégulière). En zone rurale, les consultants PASS sont aussi bien des hommes que des femmes. Leurs situations sociales : bénéficiaires de minima sociaux, travailleurs pauvres, saisonniers rend complexe leur accès aux soins. Les problématiques en lien avec des logements vétustes (précarité énergétique) et la mobilité sont très prégnantes.

Certaines PASS assurent l'accueil d'enfants et accompagnent les familles dans un retour vers le droit commun et en particulier les services de la Protection Maternelle Infantile.

Au niveau régional mais également national, les PASS ont été fortement mobilisé pour offrir un premier accueil médical et soignant aux migrants arrivant des zones de Calais ou des hot spots de Grèce.